• Véronique Taiana

La moxibustion en médecine chinoise.

Mis à jour : 8 déc. 2019


La moxibustion consiste à réchauffer les points d'acupuncture à l'aide d'un cigare ou de cônes à base de fleurs d'armoise séchées appelées communément "MOXA" .

Le moxa est très utilisé au Japon il est appelé "moe kusa" ( brûler de l'herbe).

En Chine la moxibustion est appelé AI JIU FA qui signifie "méthode de cautérisation par l'armoise.

Cette technique thérapeutique originaire de Chine est l'une des plus anciennes "dynastie Ming" ( 1368-1644 av.JC) elle était alors considérée comme la sœur de l'acupuncture.


Le moxa ou moxibustion, consiste en une application de chaleur à des fins thérapeutiques. Puis plus tard le Japon aurait intégré cette technique à un degré élevé de raffinement.

La moxibustion prévient la maladie, protège la santé, renforce le corps, prolonge la vie et augmente la longévité.

Si l'on applique régulièrement la moxibustion aux points qui tonifient le corps peuvent généralement, augmenter la vitalité et ralentir les effet du vieillissement.


En règle générale, la moxibustion consiste à élaborer des petits cônes d'armoise de différentes tailles qui seront appliqués sur un support comme la tranche de gingembre ou du sel sur le nombril.

Il existe des petits cônes autocollants pour les points comme par exemple, sur les jambes.

Il est impératif de réaliser un bilan énergétique avant la séance afin d'appréhender les points d'acupuncture appropriés .


 Tèl: 06 07 26 35 13

veroniquetaiana@gmail.com

© 2017 Véronique Taiana. Créé avec Wix.com